marți, 24 februarie 2015

Siria

Syrie: les Kurdes lancent une offensive contre les djihadistes dans le nord-est

Afp
Les Unités de protection du peuple (YPG, milices kurdes de Syrie) ont lancé l’offensive samedi soir, en coordination avec la coalition internationale anti-djihadiste qui mène des frappes aériennes en Syrie depuis septembre.

Nouvelles offensives kurdes contre l’EI dans le nord-est de la Syrie
Capture d’écran Twitter
Nouvelles offensives kurdes contre l’EI dans le nord-est de la Syrie
Des combattants kurdes syriens ont lancé une offensive contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans la province d’Hassaké (nord-est), et les ont délogés de plusieurs zones, ont rapporté dimanche l’Observatoire syrien des droits de l’Homme et un parti politique kurde.
Les Unités de protection du peuple (YPG, milices kurdes de Syrie) ont lancé l’offensive samedi soir, en coordination avec la coalition internationale anti-djihadiste qui mène des frappes aériennes en Syrie depuis septembre, selon l’OSDH. Elle a pour but de reprendre la ville de Tal Hamis et des zones aux environs aux mains de l’EI.
Les YPG sont «parvenus à avancer et à reprendre une vingtaine de villages, fermes et hameaux dans la région», a expliqué l’OSDH.
Au moins 12 djihadistes sont morts dans les combats - qui se poursuivaient en fin d’après-midi- et l’on ignore si les Kurdes ont perdu des hommes, a ajouté l’OSDH, basé en Grande-Bretagne et qui s’appuie sur un vaste réseau de sources à travers la Syrie.
«C’est l’une des plus grandes opérations des YPG ces derniers temps», a déclaré à l’AFP Newaf Khalil, porte-parole de l’Union démocratique kurde (PYD, principal parti kurde de Syrie). Ils sont prêts à combattre l’EI ou qu’il soit, «de Rojava (région majoritairement kurde) au reste de la Syrie», a-t-il ajouté.
L’EI a profité de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis près de quatre ans pour prendre de vastes zones du pays, comme de l’Irak voisin, sur lesquelles il a instauré un «califat».


Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu